Terrain sur Camphin en Carembault à 44000€

Gagnez 20 000€ avec une Opportunité exclusive d’un terrain d’environ 300M2 exposé plein sud avec une vue magnifique !!! Ce terrain est disponible en urgence moins cher que le prix réel

PC 12

PC 12

3ch garage traversant : Maison + Terrain : 160 000€ soit 730€ par mois hors assurance et sous réserve d’étude votre dossier.

Travailleurs détachés : encore et encore !!!

Travailleurs détachés : un patron aixois a testé… pour voir – Entreprises de BTP

Les solutions qui n’en sont pas, on construit toujours après avoir traité un marché et on en a toujours pour son argent.

En qualité de maître d’oeuvre, je l’affirme les solutions miracles n’existent pas …

Pourquoi le neuf est plus abordable que l’ancien ?

Le nouveau Prêt à Taux Zéro, depuis Octobre 2014, booste vos possibilités pour construire votre bien-être de demain. Le nouveau zonage vous permet d’acquérir un terrain dans des secteurs qui bénéficient de nouvelles conditions d’octroi du PTZ +.

Ce zonage vient également optimiser l’investissement locatif avec la Loi Pinel.

Beaucoup plus intelligent que la Loi Scellier et ses dérives, ce dispositif permet de relancer le marché du neuf sans mettre en péril l’immobilier en le gonflant artificiellement comme par le passé.

Ainsi, le marché continue de baisser pour évacuer la bulle qui s’était installée depuis les années 2000.

Le marché de l’ancien lui stagne toujours, les vendeurs ont encore en tête les augmentations des dernières années et s’adaptent peu au marché actuel. Celui qui vend son bien doit envisager les possibilités de ceux qui achètent, il faut considérer la capacité d’emprunt de sa clientèle. Il faudra encore du temps pour que cette réflexion ne s’installe.

Aujourd’hui, en comparant simplement deux achats au même prix, l’un en ancien, l’autre en neuf; on s’aperçoit que le faire construire sa maison permet une mensualité moins cher d’un tiers.

Par exemple :

  • Achat d’une maison ancienne de 200 000€ avec un apport de 20 000€ :

 Frais de notaire (59) : 15 646€

 Emprunt de € à 2,95% sur 25 ans : remboursement 981,39€ par mois

  • Achat d’un terrain de 80 000€ et construction pour 120 000€ avec un apport de 20 000€ :

 Frais de notaire ( 59) : 7370€

 Emprunt de 182 843€, dont prêt à taux O% de 53916,20€ Remboursables dans 15 ans et prêt principal de 130 104€ à 2,95% sur 25 ans : remboursement de 669,43€ par mois, attention à l’augmentation de 408,46€ dans 15 ans ou alors il faut lisser le prêt sur 25 ans. En tous les cas, en faisant construire, vous aurez gagné 22366,45€ d’intérêts.

Nouveau prêt à taux zéro : 445 euros par mois pour votre maison

 

Le nouveau prêt à taux zéro vous offre des possibilités jamais vues à ce jour, dans cet exemple il est vous est possible suivant votre situation personnelle d’être dans votre maison 3 ch avec garage pour 445 euros par mois pendant 25 ans à 20 mn de Lille.

Maison sur mesure et tous les terrains disponibles dans notre fichier mis à jour chaque semaine.

Toutes les combinaisons sont possibles, nous effectuons votre simulation sur demande.

Les prix de l’ancien vont vraiment devoir s’adapter !!! Ceux qui veulent vendre leur maison trop cher vont devoir enfin admettre rapidement que la bulle immobilière se dégonfle.

Baisse des prix en immobilier

Les prix de l’immobilier ont connu une envolée spectaculaire : + de 110% entre 1998 et 2008.

La France connait la plus grande bulle immobilière de son histoire.

Le décalage est inédit entre le prix de l’immobilier et le pouvoir d’achat, le taux de dépense moyen pour le logement a augmenté de 30%.

Les loyers et les revenus ont pourtant augmenté au même rythme, le manque de logements n’est donc pas en cause pour expliquer l’envolée des prix car sinon les loyers auraient évolué à la hausse.

En fait l’explosion de la bulle internet suivie de la crise des subprimes ont provoqué une ruée sur les actifs immobiliers.

La valorisation des prix constitue aujourd’hui une bulle dans la mesure où rien ne la justifie :ni la tendance longue des prix, ni l’inflation, ni l’évolution des revenus.

La capacité d’emprunt a été dopée. Le soutien de l’Etat a joué un rôle important dans le gonflement de la bulle, par choix de la facilité, la construction a servi de cache-misère pour l’emploi face à une désindustrialisation. Alors que l’augmentation du budget logement pour un ménage peut entrainer des conséquences sanitaires dramatiques, la bonne santé du marché immobilier offre des recettes fiscales conséquentes.

Le volume des ventes dans l’immobilier ancien a baissé de 18% en 2012, depuis neuf et ancien ne cessent de reculer. La demande diminue, les stocks augmentent.

Une analyse démographique montre que le volume de personnes susceptibles d’être intéressées par l’accès à la propriété devrait rester stable pendant les 30 prochaines années.

L’accès au crédit ne pourra plus augmenter, les taux sont au plus bas et les banques commencent à être plus sélectives sur les dossiers en demandant plus d’apport et en raccourcissant la durée des prêts. Ce durcissement entrainera une baisse de capacité d’emprunt d’environ 30%.

L’Etat tente de se désengager du soutien à l’immobilier.

La baisse des prix a déjà commencé!!!

Quelle sera l’ampleur de la baisse ?

  1. Retour à la moyenne du ration prix/revenu
  2. Retour à la moyenne des prix déflatés ( corrigés de l’inflation)
  3. Retour à la prime de risque habituelle pour les investisseurs
  4. Retour à un prix M2 acceptable pour un revenu médian.

Quelles que soient les méthodes retenues, la surévaluation est comprise entre 20 et 40% du prix des biens et devra donc s’ajuster.

Baisse des prix dans les autres pays :

  • UK – 21%
  • Esp -28%
  • USA -35%

Outre les mesures politiques nécessaires pour accompagner cette baisse comme le préconisent Jean-Luc Buchalet et Christophe Prat, nous travaillons dès aujourd’hui chez Opportunités-Immobilières avec conscience de la situation :

  1. proposer des biens au prix réel en expliquant au vendeurs que l’évolution n’est pas un retour en arrière, les prix ne remonteront pas demain.
  2. construire avec des partenaires qui ont revu leurs marges
  3. travailler les financements au cas par cas en utilisant toutes les ressources possibles
  4. dénoncer les anomalies et les abus

Nous sommes convaincus que la qualité de son logement reste une priorité du confort de vie de chacun et l’investissement immobilier reste un moyen de se constituer un patrimoine et des revenus honnêtes.

Seuls l’adaptation de notre modèle social désuet et l’abandon du « politiquement correct » nuisible pourrait nous remettre à niveau dans la mondialisation pour le bonheur de tous.

« Older Entries